Dépistage – Test VIH/Syphilis/VHC

Tu penses avoir pris un risque il y a plus de 3 mois ? Tu as des questions sur ta sexualité, ta santé, les Infections Sexuellement Transmissibles ? Tu n’y comprends rien à la PrEP, la TPE, le VIH, etc ?

Viens voir ASBL EX AEQUO tous les deuxièmes mercredis du mois dans les locaux de la MAC Namur, de 16:00 à 20:00 (si besoin, accueil possible entre 13h et 16) !

Ici, tu pourras poser toutes tes questions librement et anonymement, par quelqu’un qui te ressemble (Public LGBTQIA+). Non-jugement et confidentialité sont primordiaux pour nous !

Pour tout renseignement, contacte :

– ASBL EX AEQUO (Antoine Ex Aequo)
wallonie@exaequo.be
0470.58.23.58
– Maison Arc en Ciel de Namur – MAC
(Thibaut Mac Namur et Antoine Mac Namur)
info@macnamur.be

Adresse : Rue Eugène Hambursin, 13
5000 Namur

ASBL EX AEQUO, c’est LE partenaire santé (sexuelle et mieux-être) de tous les Hommes qui ont des rapports Sexuels avec d’autres Hommes en Belgique francophone, depuis plus de 25 ans !

Plus d’infos ? https://www.exaequo.be/fr/

Coby le 3 septembre

Projection du film « Coby » + rencontre et débat à la fin du film

lundi 3 septembre 2018

20h

au Caméo

 

SYNOPSIS :

Dans une petite ville du Midwest, au cœur de l’Amérique profonde, Suzanna Hunt est devenue Jacob, alias Coby. Cette transition d’une identité à l’autre a été filmée par son demi-frère. Un documentaire intime, familial et fascinant à bien des égards.

Coby est la figure centrale de ce film, un garçon de 23 ans, costaud, barbu, mâchoire carrée, typique de ces jeunes hommes bien charpentés du Midwest profond. Et pourtant, Coby est un homme récent, et incomplet, dépourvu de pénis et de testicules. Car quelques mois auparavant, Coby était une jeune fille de 21 ans et s’appelait Suzanne. C’est là le premier vertige du film, cet aspect avant-après, attesté par de nombreuses photos. Vertige ressenti par Coby lui-même, qui déclare dans une scène qu’il se sent pleinement homme extérieurement mais encore femme intérieurement.

La projection sera suivie d’une rencontre sur la transidentité avec Maxence, vice-président de la Maison Arc-en-ciel de Namur et chargé de projet chez les CHEFF asbl, et d’un membre de Tels Quels asbl.

Avec le soutien de la Maison Arc-en-ciel de Namur, les CHEFF, et Tels Quels asbl.

changement de prénom !!

Au premier Août, la compétence de changement de prénoms passe aux communes.

 

Généralités : Le droit d’enregistrement est supprimé. Les communes fixent le montant elles-mêmes. Les personnes trans paient toujours 10% de ce montant.

L’officier d’état civil applique le même principe que pour les déclarations de naissances quand aux prénoms.

Le delai est raccourci à quelques jours (avec la possibilité d’un délai de 3 mois pour les dossiers particuliers nécessitant un avis du procureur du roi (casier judiciaire, procédure en cours etc)

La demande de changement de genre et de prénom peuvent se faire de façon simultanées MAIS ce n’est pas obligatoire.

Les personnes trans signent encore une déclaration sur l’honneur pour le changement de prénom. Les prénoms neutres (personnes non-binaires) sont acceptés (sans obligation de changer son genre)

En cas de refus, promis comme extrêment rare par le ministre de la justice, le tribunal de la famille reste competent et le refus doit être justifié.

☀️ ET SI J’AI DÉJÀ INTRODUIT UNE DEMANDE

Jade a posé la question au SPF Justice en Charge des modifications de prénoms et la circulaire va dans le même sens.

A partir du 1 août le service de Bruxelles n’accepte plus les nouvelles demandes.

Pour les demandes en cours
Deux cas de figure :

🌈 Vous laissez la procédure actuelle suivre son cours, dans ce cas il n’y a rien à faire.

🌈 Vous souhaitez annuler la procédure en cours au SPF Justice pour passer en commune.

 Il faut d’abord téléphoner au SPF Justice (prénoms) pour savoir où en est le dossier. (votre numéro de dossier est sur l’accusé de réception)

Si le dossier est presque prêt vous ne pouvez plus annuler. C’est logique, le courrier est sur le point de vous être envoyé.

Si le dossier est à son début de prise en charge, après confirmation du service, il vous faudra renvoyer un recommandé d’annulation.

Ensuite entamer les démarches auprès de la commune.

Si vous ne suivez pas ces indications et lancez deux procédures, vous devrez payer le droit d’enregistrement d’un côté, le droit communal de autre. La procédure communale sera non valide car l’arrêté ministériel est supérieur légalement à l’officier d’état civil.

Voilà pour les infos.

Circulaire ministérielle à retrouver ici : http://www.ejustice.just.fgov.be/cgi_loi/change_lg.pl…

source : espace presse transgenre

Offre d’emploi

 

La Maison Arc-en-Ciel de Namur asbl

engage

Un.e Chargé.e de Projets de Niveau 1 (bachelier).

à temps plein,

à durée indéterminée,

dans le cadre du programme

Aide à la Promotion de l’Emploi de la Région wallonne

L’employeur :

La Maison Arc-en-Ciel de Namur ou MAC de Namur (anciennement Centre Gay et Lesbien de Namur) est un partenariat de sept associations actives sur la province de Namur (Tels Quels, Activ’elles, Alter Visio, les Fiertés namuroises, le CHEN,les CHEFF et la CCL). Elle a pour objectifs principaux d’offrir à toute personne concernée directement ou indirectement par l’homosexualité ou en questionnement sur les orientations sexuelles et les identités de genre, un lieu d’échanges des expériences, de convivialité, d’informations, de documentation, d’écoute et d’accueil dans la capitale wallonne.

Ses bureaux se situent à Namur, rue Eugène Hambursin 13.

Plus d’informations sur : www.macnamur.be

 

Missions :

  • Assurer des permanences d’accueil de première ligne et réorienter les demandes plus particulières
  • Entretenir la visibilité de l’association ;
  • Concevoir, animer et organiser des activités de groupe, gérer des ateliers et des interventions publiques
  • Planifier et vérifier le bon déroulement des activités ;
  • Assurer le travail administratif de l’association (mail, courrier, demande de subsides, convocation des réunions, rédaction des procès-verbaux et rapports…) ;
  • Organiser des rencontres autour des projets avec d’autres associations locales afin d’entretenir les partenariats existants et d’en développer de nouveaux ;
  • Accompagner les volontaires dans la réalisation d’activités ;
  • Représenter la Maison Arc-En-Ciel lors d’activités communautaires et en extérieur ;
  • Assurer la promotion des activités ;
  • Mettre sur pied des activités collectives et accompagner les associations membres dans la réalisation de ces activités ;
  • Rédaction d’article de synthèse, de rapport d’évaluation, de notes de références ;
  • Organiser des événements culturels.

Profil :

  • Niveau 1 (bachelier) ;
  • Bon niveau de français (rédaction, synthèse, vocabulaire, orthographe) ;
  • Pratique de la bureautique et bonne connaissance des outils informatiques et plus particulièrement des programmes word, excel, wordpress…. ;
  • Etre capable d’utiliser efficacement les outils de communication informatique (réseaux sociaux…) ;
  • Avoir des capacités relationnelles et d’adaptation à différents publics ;
  • Capacité à entretenir de bonnes relations régulières et de travailler avec des partenaires d’autres associations et avec les pouvoirs publics ;
  • Etre organisé-e, structuré-e, rigoureux/se capable de travailler seul-e ;
  • Etre autonome et capable de gérer le temps de travail ;
  • Etre flexible dans les horaires (activités ponctuelles en soirée et en week-end) ;
  • Expérience de deux ou trois ans dans le secteur socio-culturel est un plus ;
  • Connaissance du milieu associatif LGBT est un atout ;
  • La pratique du Néerlandais ou de l’Anglais est un plus ;
  • Disposer d’un permis de Conduire B est un atout.

Le poste est un temps plein à durée indéterminée subventionné par la Région wallonne dans le cadre du programme APE.

Les candidatures sont à adresser au Conseil d’Administration de l’asbl avant le 19 aout 2018, via l’adresse mail info@macnamur.be.

Le dossier doit impérativement comprendre : une lettre de motivation, un curriculum vitae et une copie du passeport APE.

Le test écrit aura lieu le samedi 25 aout 2018 dans les locaux de la Maison Arc-en-Ciel, rue Eugène Hambursin 13 à Namur.

COLLOQUE : Racisme & Homophobie : une mécanique similaire ?

 

Colloque : Racisme & homophobie : une mécanique similaire

29 mai 2018

Non, nous ne sommes pas tous égaux ! Les différents rapports d’oppression et de domination qui traversent notre société ont pour conséquence l’infériorisation, la marginalisation ou la discrimination de certains individus sur base d’une identité à laquelle on les réduit. Le racisme et l’homophobie sont deux de ces rapports de domination. Et s’ils paraissent souvent être a priori deux mécanismes très différents, la réalité est toute autre.

En quoi ces deux idéologies partagent-elles une mécanique commune ? Comment se matérialisent-elles concrètement, notamment au niveau de l’enseignement et des médias ? Comment les jeunes sont-ils amenés à intérioriser certaines représentations que la société leur renvoie ? Via des interventions théoriques et des ateliers pratiques, cette journée sera l’occasion de revenir sur ces questions. Nous verrons également comment racisme et homophobie s’imbriquent l’un dans l’autre et en quoi cela peut générer des tensions au sein même des mouvements LGBTQI+ et antiracistes.

Programme de la journée

9h : accueil

9h30 – 12h30 : interventions

  • 9h30 : Introduction  à la journée – BePax et Tels Quels
  • 9h45 :
  • 10h15 : Racisme et homophobie au niveau de l’enseignement –
  • 10h45 : Pause café
  • 11h : Racisme et homophobie dans les médias – Cécile Goffart, Média Animation
  • 11h30 : Homonationalisme : Les LGBTQI+ sont-ils.elles instrumentalisé.e.s à des fins (géo)politiques? – Oliviero Aseglio, RainbowHouse
  • 12h : Débats et Q/R

12h30 – 13h30 : pause midi – sandwichs compris

13h30 – 13h45 : Ateliers

  • 13h30 : Introduction à l’après-midi
  • 13h45 : Première session d’ateliers
  • 14h30 : Pause café
  • 14h45 : Deuxième session d’ateliers
  • 15h30 : Retour en plénière
  • 16h : Conclusion de la journée

 


Les différents ateliers proposés

Atelier 1: Représentation des personnes racisées dans les mouvements LGBTQI+ : Invisibilisation et fétichisation • Betel et Maxence (CHEN)

L’invisbilisation est une violence symbolique infligée aux personnes racisées dans les mouvements LGBTQI+ où elles ne sont que trop peu rarement invitées à prendre la parole sur les liens entre le racisme et l’orientation sexuelle. La fétichisation est le fait que les personnes racisées au sein de la population LGBTQI+ sont déshumanisées et réduites à l’état d’objet ou de fantasmes sexuels. Cet atelier sera un mélange de contenus théoriques venant appuyer ces deux concepts et d’exemples permettant d’ancrer la théorie au contexte occidental actuel.

Atelier 2: Intériorisation des stéréotypes • Fabian Giliard (Tels Quels)

Pour qu’une société fonctionne, la majorité de ses membres choisit des codes, respecte des us et coutumes. Dès lors, les personnes issues des minorités sont exposées à des comportements pouvant être discriminatoires. Le vécu d’exclusion des minorités dans leurs rapports sociaux finit par les impacter dans leurs ressentis et leurs relations. Afin de se protéger, ces personnes peuvent projeter cette exclusion sur l’autre. Dans cet atelier, des jeux seront proposés afin d’observer les mouvements sociaux à l’œuvre  dans le processus de discrimination, et en quoi ceux-ci viennent perturber l’estime de soi.

Atelier 3: Racisme, Migrations et LGBTQI+ • Oliviero Aseglio (RainbowHouse)

L’émancipation des LGBTQI+ profite-t-elle à tous ou uniquement à quelques privilégié.e.s ? Les LGBTQI+ sont-ils davantage tenté.e.s par une vision du monde raciste? Dans un contexte de “migration LGBTQI+” en Belgique de plus en plus important, quelle est la place de nos sœurs et frères récemment arrivé.e.s? L’émancipation nouvelle des LGBTQI+ blanc.he.s leur a-t-elle fait oublier la lutte contre d’autres discriminations?

Atelier 4: Majorité visible • Emmanuelle Nsunda et Elisa Scheuer (Dans le cadre du projet Afrofeminism in Progress menée au sein de La zone (Liège))

Qui dit racisme ou homophobie dit rapport de domination et discrimination de certains groupes sociaux. On l’oublie souvent, mais là où il y a des discriminations, il y a des privilèges. Cet atelier sera l’occasion de décortiquer ce qu’on appelle le « privilège blanc » afin d’en découvrir les implications concrètes et les retombées quotidiennes.

Vous pourrez assister à deux ateliers parmi les quatre ci-dessus. Pour des raisons logistiques et afin de respecter les choix de chacun-e, nous vous demandons de choisir trois ateliers parmi les quatre.


Infos pratiques

Horaire : mardi 29 mai, de 9h30 à 16h30 (accueil dès 9h).

Où : Centre l’ilon, rue des Tanneries 1 à Namur.

Prix : 15 €. Ce prix comprend la participation à la journée, les boissons et le buffet sandwichs.

Pour des raisons pratiques, il est impératif de vous inscrire. Pour ce faire, vous devez compléter le formulaire en dessous de la page de l’événement sur le site de Tels Quels (ici) en y indiquant vos coordonnées et vos choix pour les ateliers ensuite cliquez sur le bouton “Payer par virement”. Vous recevrez alors un courriel reprenant l’ensemble des informations et les modalités de paiement. La réservation ne sera effective qu’après réception du paiement.

Une attestation de participation vous sera délivrée en fin de journée.

Une organisation de BePax, de la MAC de Namur et de Tels Quels.

 

JOURNÉE IHSANE JARFI DAG

JOURNÉE IHSANE JARFI DAG

17 mai 2018 – Bruxelles

Le jeudi 17 mai 2018, la Fondation Ihsane Jarfi et les trois coupoles régionales des associations LGBTQI+ (RainbowHouse Brussels, çavaria et Arc-en-ciel Wallonie) vous invitent à la Journée Ihsane Jarfi. Un événement commémoratif pour lutter contre les discriminations sur la base des identités de genres, des orientations sexuelles, des origines ethniques, culturelles et religieuses.

Pour ne jamais oublier : Ihsane, jeune trentenaire d’origine marocaine, a été assassiné à Liège en 2012. Suite à ce meurtre homophobe, son père, Hassan Jarfi, a créé une fondation visant à lutter contre les discriminations qui mènent à la haine et la violence.

www.fondation-ihsane-jarfi.be

Cette année, la Marche aura lieu dans le centre de Bruxelles le 17 mai. Nous vous attendons sur la place de la Monnaie à partir de 17h, au pied du podium. Sur cette scène en extérieur, se succéderont discours, témoignages, performances et concerts.

Sur le parcours de la Marche, une fresque de street-art représentera le portrait fier et serein d’Ihsane. Par cette occupation de l’espace urbain et par le souvenir présent d’Ihsane, amour et respect seront les maîtres mots de la journée. Nous voulons investir l’espace public et toucher le plus grand nombre afin de porter à plusieurs voix un message d’espoir pour un monde meilleur et enfin de valoriser la beauté de la diversité.

En amont de cette journée, des animations de sensibilisation auront lieu dans les écoles et maisons de jeunes bruxelloises. En cohérence avec les objectifs de la fondation Ihsane Jarfi, nous voulons impliquer la jeunesse, porteuse d’espoir pour l’avenir et transmettre la mémoire afin de ne jamais oublier !

car@pride COMPLET COMPLET COMPLET

Comme l’année dernière, la MAC de Namur vous propose de vous emmener jusqu’à la Pride de Bruxelles

 

COMPLET COMPLET COMPLET

Vous voulez aller à la Pride de Bruxelles le 19 mai 2018 mais….
a) vous n’avez pas envie d’y aller seul.e
b) vous n’avez pas envie de prendre la voiture/de faire BOB
c) la SNCB, on le sait tous, les trains sont toujours en retard (en plus, c’est deux fois plus cher, donc on hésite même plus).

Nous avons la solution à votre problème 🙂 La Maison Arc-en-Ciel de Namur et la Maison Arc-en-Ciel du Brabant wallon organisent ensemble un car qui vous amènera jusqu’à la Pride dans une ambiance de feu de Dieux ! 😀 😀

Programme de la journée :
Départ : 10h de la MAC de Namur (Rue Eugène Hambursin n°13 à Namur)
Pour LLN : le rendez-vous de départ est donné à 10h30 à l’arrêt pour autocar (à côté de l’école et du musée Hergé) Boulevard du Nord à Louvain-la-Neuve .
Arrivée à la gare centrale de BXL aux alentours de 11h30-12h

ATTENTION : présentez-vous dix minutes avant à l’endroit où vous prendrez le car.

Retour avec rendez-vous à la gare centrale de BXL à 1h. On devrait revenir à Namur aux alentours de 2h-2h30.

Prix du trajet : 5 euros (si ça c’est pas démocratique…. 🙂 )

ps : gratuit pour les jeunes qui sont membres d’un pôle des CHEFF -> prenez contact avec les responsables de vos pôles respectifs (pour le CHEN voir avec Betel et pour le CHELLN voir avec le compte Cercle Chelln)

 

A très vite !